Juil 21

M Pokora

0 Commentaire

M Pokora le 21 juillet 2012 aux Tréteaux de nuit à Apt.

La gestation d’A la poursuite du bonheur n’a été ni longue ni tourmentée. Elle a embrassé une dynamique réelle et éclatante. M Pokora fait part de ses envies, de ses goûts musicaux. Il cite notamment  Coldplay et U2. Son entourage proche, le même depuis huit ans, le met sur la piste de Matthieu Mendès, auteur d'un probant album éponyme en 2005. Les deux garçons se croisent au Zénith de Paris lors de La Fête de la Jeunesse. Ils s'échangent les numéros. Et partent, presque dans la foulée, en séminaire au studio Polygone à Toulouse. Entre eux, feeling immédiat. Quatre titres bouclés en quarante-huit heures. Fusion parfaite des velléités pop-rock de Matthieu Mendès et des aspirations urbaines de M Pokora.  Cet arsenal se déploie sur le percutantMourir ce soir, guitares en avant sur le refrain et harmonies vocales. On le retrouve également sur le fougueuxCours qui bascule vers une intensité crescendo ou l’épique Sauve-toi, tourbillon sonique annonciateur de la fin du monde.

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

INFOS

Mentions Légales
FAQ
Contact

 

    

NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter.

Copyright © 2014 - 2017 Tréteaux de nuit

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris